Savoir demander de l'aide.

Depuis quelques jours, j’ai enfin l’impression de retrouver mon autonomie. J’aime être indépendante et autonome, mais par moment, il faut aussi être réaliste et savoir demander de l’aide. Il y a toujours des bons jours et ces jours-là, on ne croit pas avoir besoin d’aide. Mais vient ensuite un mauvais jour et on ne voit pas comment on va faire pour passer au travers. Depuis l’arrivée des jumeaux, j’ai eu la chance d’avoir un entourage extraordinaire qui m’ont généreusement donné leur temps. Par contre, je ne voulais pas devenir un poids pour eux. Mon chum travaillait à l'extérieur et j'étais seule avec ma plus vieille de 3 ans et les jumeaux.


C'était ma réalité et je ne voulais pas que cela devienne le problème de mon entourage. J’ai donc trouvé un organisme pour avoir de l’aide à domicile. Je suis contente d’avoir fait les démarches avant d’avoir été réellement à bout de souffle. Et au final, cette aide a été bénéfique pas seulement pour moi, mais aussi pour mes enfants avec qui je pouvais passer plus de temps et pour mon entourage qui n’avait pas à trouver du temps dans leur propre vie occupée pour venir m’aider.

Trop souvent je vois le monde s’entêter à vouloir tout faire seul (moi la première) mais parfois la vie (ou des petits jumeaux de 1 mois) nous apprend que demander de l’aide et accepter celle qui nous est offerte c’est correct. Les jumeaux ont maintenant presque 5 mois. C’était la première semaine depuis leur naissance où je n’ai pas ressenti le besoin d’avoir de l’aide. Cela fait du bien à l’estime de soi de savoir que j’étais enfin autonome avec mes bébés.


Il y aura d’autres moments difficiles, mais je sais maintenant que je suis capable d’aller chercher l’aide dont j’ai besoin pour passer au travers.


Roxanne Vandal

Crédit photos: RoselineL Photographe