top of page
En-tête du site web (8).png

Les différents types de grossesses gémellaires et multiples.

Les deux types de jumeaux les plus communs sont ceux qui sont identiques (monozygote, qui proviennent d’un seul ovule fécondé) ainsi que les jumeaux dits fraternels (dizygote, qui proviennent de deux ovules fécondés). Puisque les jumeaux dizygotes sont le résultat de la fertilisation de deux ovules par des spermatozoïdes différents, ces derniers ne partagent que la moitié de leurs gênes, comme un frère ou une sœur qui sont nés d’une grossesse unique à quelques mois d’intervalle.

Les multiples d'ordre supérieur peuvent être des triplés composés de trois bébés ou plus et peuvent tous être fraternels, identiques ou une combinaison (par exemple, un ensemble de triplés peut avoir deux identiques et un fraternel). Afin de vous retrouver dans le monde complexe des grossesses gémellaires et multiples, nous vous présentons en détails sur cette page les différents types de jumeaux et de triplés.

L'équipe de Mamans Pieuvres tient à remercier la Dre. Audrey Ann Labrecque, MD. CM, FRCSC Obstétricienne-Gynécologue, Fellow en Médecine Foeto Maternelle à l’Université de Calgary pour sa contribution à cette page ainsi que le conseil international des organisations de naissances multiples (ICOMBO). 

glossaire mp

LES TYPES DE JUMEAUX

La terminologie associée à une grossesse multiple peut sembler complexe. Pour débuter, il faut comprendre ce qui se passe dans le ventre de la mère lorsqu'un seul foetus grandit dans son utérus.

  • La grossesse est datée du premier jour de la dernière période menstruelle (jour 1).

  • La conception a généralement lieu vers le 14e jour, lorsque l'ovule est fécondé par un spermatozoïde pour créer un zygote.

  • L’ovule fécondé (appelé embryon) s’implante dans la muqueuse utérine dans les cinq à six jours suivants, date à laquelle la grossesse commence. C'est à ce moment que la plupart des femmes remarqueront que leurs prochaines règles n’arrivent pas.​

  • Le placenta se fixe à la paroi de l'utérus et a pour fonction de fournir des nutriments au fœtus ainsi que d'éliminer les déchets.

  • Le foetus, relié au placenta via le cordon ombilical, baigne dans un sac rempli de liquide qui est entouré d’une fine membrane appelée l'amnios.

  • On y retrouve également une deuxième membrane qui s'appelle le chorion et qui entoure le sac amniotique.

Qu'est-ce qui explique alors la présence de plus d'un bébé ?

1- JUMEAUX DIZYGOTES 

Les jumeaux dizygotes (DZ, fraternels) se produisent lorsque deux ovules sont libérés lors d'une seule ovulation et sont fécondés par deux spermatozoïdes différents. Ces deux ovules fécondés s'implantent ensuite indépendamment dans l'utérus. Les jumeaux DZ partagent environ 50 % de leurs gènes, ce qui correspond au même type de relation génétique que les frères et sœurs non jumeaux (d'où le terme fraternel). C’est ce qu’on appelle une grossesse dichorionique-diamniotique (di-di).
 

Ce processus est le même pour les grossesses multiples d’ordre supérieur (Ex: Les triplés trizygotes proviennent de trois ovules qui ont chacun été fécondés par un spermatozoïde différent, tandis que les quadruplés quadrizygotes proviennent de quatre ovules différentes.)

2.png

2- JUMEAUX MONOZYGOTES

Les jumeaux monozygotes (MZ identiques) se développent lorsqu'un ovule est fécondé par un seul spermatozoïde qui, les deux premières semaines suivant la conception, se divise en deux.

 

Même si chacun de vos jumeaux ont le même ADN de départ, ils ne seront pas 100% identiques physiquement ou génétiquement, dû aux mutations des gênes qui peuvent se produire à travers le temps, incluant d’autres facteurs environnementaux qui forment chaque individu. 

 

Il existe trois (3) types de grossesses monozygotes. 

4.png
3.png
5.png

LES TYPES DE TRIPLÉS

Les grossesses d’ordre supérieurs (triplés et plus) peuvent être tous identiques, tous fraternels ou une combinaison des deux (ex: une paire de jumeaux identiques et un troisième bébé qui se retrouve à être un jumeau fraternel. De manière générale, on retrouve environ 6 combinaisons de triplés. 

1- TRIPLÉS MONOCHORIONIQUES

 

Ces triplés sont tous des jumeaux monozygotes et de facto ils partagent le même placenta. ​Il existe trois (3) types de grossesses monochorioniques (trois combinaisons possibles):

7.png
8.png
9.png

2- TRIPLÉS DICHORIONIQUES

 

À eux trois, ces triplés ont un total de deux placentas. Il y a donc une paire de jumeaux identiques de même sexe à l'intérieur de ce trio. ​Il existe deux types de grossesses dichorioniques:

10.png
11.png

3- TRIPLÉS TRICHORIONIQUES

 

Ces triplés ont la particularité d'avoir chacun leur placenta. Ce sont tous des jumeaux fraternels (comme trois frères/soeurs nés séparemment). Il existe un seul type de grossesse trichorionique:

12.png

AUTRE TYPES DE JUMEAUX

En plus des jumeaux identiques et fraternels, il existe des types de jumeaux extrêmement rares. Ils sont donc ce qu'on qualifie d'exception à la règle:  

 

  • JUMEAUX MIROIRS

Ces jumeaux identiques ont certaines caractéristiques physiques en commun. Ces similitudes se reflètent simplement sur les côtés opposés de leur corps. Par exemple, une tache de naissance similaire peut se manifester sur le côté gauche d'un jumeau et sur le côté droit de l'autre. Les traits du visage tels que les fossettes peuvent se trouver sur les côtés opposés du visage.

 

Environ un quart de tous les jumeaux identiques peuvent être des jumeaux miroir. Dans certains cas, un jumeau miroir peut avoir un situs inversus qui signifie que ses organes internes (tels que le cœur, le foie, les poumons ou l'estomac) sont situés du côté opposé de leur cojumeau.

  • JUMEAUX SIAMOIS
     

Ces jumeaux sont fusionnés ensemble. C'est une grossesse très rare. Il s’agit essentiellement d’une grossesse monochorionique-monoamniotique (un seul placenta, un seul sac amniotique) mais les fœtus sont fusionnés​.

  • JUMEAUX PARASITES:

Lorsque des jumeaux siamois se développent de manière disproportionnée et qu'un seul des fœtus survit. On y retrouve une croissance cellulaire anormale qui se développe à l’intérieur d'un des jumeaux et qui peut se traduire par la présence d'un membre du corps. 

  • JUMEAUX SESQUIZOTES 

 

Ces jumeaux sont issus d'un même ovule fécondé simultanément par deux spermatozoïdes. Ce troisième type de jumeaux est extrêmement rare. Ces jumeaux sont semi-identiques car ils partagent 100% de l’ADN maternel mais un pourcentage variable du côté paternel. Ils partagent certaines caractéristiques de jumeaux identiques et certaines caractéristiques de jumeaux fraternels et sont donc appelés jumeaux semi-identiques.

  • JUMEAUX CHIMÈRES

Ces jumeaux ont des chromosomes mixtes. Se produit lorsque deux spermatozoïdes fertilisent deux ovules différents qui fusionnent par la suite et produisent des individus avec des ensembles de chromosomes différents (chromosomes mixtes). On pourrait attribuer ce phénomène lorsque des placentas fusionnent, provoquant un mélange au niveau des circulations. Ce type de jumeaux est très rare, et moins de 25 cas ont été recensés jusqu’à présent.

 

Dans certain cas, il est donc possible que des jumeaux identiques soit mixte (garçon et fille). Un suivi est nécessaire en génétique car une mutation chez les bébés mâles peuvent survenir, notamment lorsqu'un des bébés mâles perd un chromosome Y et se développe ensuite en femelle. Une anomalie chromosomique connue sous le nom de syndrome de Turner affecterait la femelle; les symptômes peuvent inclure une taille extrêmement courte, des problèmes de puberté ou des problèmes auditifs par exemple.

  • JUMEAUX ISSUS DE LA SUPERFÉCONDATION

Ces jumeaux ont des pères différents. Cela se produit lorsque la mère libère plus qu’un ovule et qu'elle a des rapports sexuels avec deux partenaires pendant sa période fertile. Un ovule est fécondé avec le sperme d'un partenaire et l'autre avec le sperme du deuxième partenaire. Ces types de jumeaux sont toujours fraternels ou dizygotes.

  • JUMEAUX ISSUS DE LA SUPERFÉTATION
     

Ces jumeaux ont des dates de conception différentes, de sorte que les bébés peuvent être de tailles très différentes. Ce phénomène se produit lorsqu'une femme ovule plus d'un ovule, mais que les œufs sont libérés à des moments différents, parfois jusqu'à 24 jours d'intervalle. Des jours ou des semaines peuvent séparer les naissances. Dans certains cas, les naissances de jumeaux peuvent être séparées de plusieurs semaines ou mois en raison de intervention médicale délibérée. C'est ce qu'on appelle la naissance d'intervalle.

L'équipe tient à remercier le Conseil international des organisations de naissances multiples (ICOMBO) pour leur recherche et leurs ressources sur ce sujet.

Des jumeaux mono-di de sexe différent, c'est rare mais sa existe! Écoutez le témoignage de Karine sur notre chaîne vidéo!

Visitez notre page suivi obstrétrical qui traite sur les complications possibles.

LIENS INTÉRESSANTS À CONSULTER:

Source: Orchid PRO-ADN

Source: Multiple Birth Canada

Source: ICOMBO

Sources :

bottom of page