top of page
About (4).png

L'art de donner plus d'une bouteille à la fois avec du lait maternel ou commercial. 

Bienvenue dans le merveilleux monde des biberons! Cette page s'adresse autant aux mamans qui désirent donner de la préparation en exclusivité à leurs bébés, pour les adeptes de l’allaitement mixte ou encore pour celles qui font du tire-allaitement!

Parce que lorsqu'on donne le biberon, on nourrit son bébé avec autant d’amour que celle qui le fait avec son sein. Encourager les parents qui donnent le biberon ne signifie pas diminuer les bienfaits du lait maternel, bien au contraire. L’ouverture à l’allaitement mixte par exemple, peut permettre à une mère allaitante de continuer plus longtemps sa propre expérience.

 

Autrement, il faut tout simplement éviter de mettre de la pression supplémentaire sur les épaules des parents dans leur choix personnel de vie, particulièrement en contexte de naissance multiple. Voici quelques exemples concrets :

 

  • Une tire-allaitante, qui a décidé de tirer exclusivement pour toutes sortes de raisons
     

  • Une mère qui doit retourner travailler très tôt ou celle qui a un emploi du temps qui ne permet pas l’allaitement
     

  • Des parents ayant des prématurés qui manquent de force au début de leur parcours pour bien prendre le sein
     

  • Un partenaire ou les autres membres de la famille qui voulaient aussi nourrir les bébés et qui pratique l’allaitement mixte
     

  • Un parent épuisé qui prend la décision de prioriser sa santé mentale
     

  • Un couple avec deux papas ou deux mamans qui ne peuvent donner du lait maternel et qui vont créer de beaux moments de proximité avec leurs bébés
     

  • Une mère qui ne produit pas suffisamment, même avec de l’aide
     

  • Une mère qui ne veut pas ou ne peut pas se permettre d’être en régime d’éviction
     

  • Des parents qui font face à des défis supplémentaires
     

  • Un mère qui n’est pas confortable avec l’allaitement pour des raisons qui lui sont propres
     

  • Un mère qui décide que son allaitement est terminée, tout simplement parce que ce l’est!

 

Nous accorderons une attention particulière pour le lait en poudre, puisqu'il s'agit du type de préparation le plus utilisé par les mamans de multiple. L'équipe tient à remercier Madame Alexandra Tremblay, infirmière clinicienne à l’unité néonatale du Centre hospitalier de Rimouski, QC. 

PRÉPARATIONS COMMERCIALES: LAQUELLE CHOISIR?

mélissa lariviere collaboratrice

Premièrement, il faut savoir qu’il existe deux grandes classes de préparations commerciales pour nourrisson (PCN): 

1) Les préparations non hypoallergènes:

Si vos bébés sont nés à terme et sans aucun problème de santé particulier, qu’ils ne présentent aucun signe ou symptôme d’allergie, on choisit les préparations non hypoallergènes à base de protéines entières ou partiellement hydrolysées. La plupart des compagnies offrent des PCN à base de lait de vache ou de soya. Les deux options peuvent être offertes aux bébés ne présentant aucune allergie alimentaire bien que les PCN à base de lait de vache sont à privilégier.

Les PCN à base de soya devraient être réservées aux cas particuliers et ne sont pas recommandées pour les bébés nés prématurément comme plusieurs jumeaux et triplés. Elles ne devraient être considérées que pour les bébés présentant une galactosémie, une maladie héréditaire rare affectant la digestion des sucres du lait ou chez les familles qui ne peuvent consommer des produits laitiers pour des raisons religieuses ou culturelles.

2) Les préparations hypoallergènes:
 

Ces types de préparations sont indiquées lorsqu'il y a suspicion et/ou diagnostic d'allergie chez les nourrissons. En cas de suspicion d’une allergie à la protéine de lait de vache (APLV), il n’est pas recommandé non plus d’offrir une préparation à base de soya puisque 30 à 40 % des bébés présenteront aussi des symptômes d’allergie quelques jours à quelques semaines après l’ingestion de ces PCN. 

Ces dernières sont beaucoup plus dispendieuses, mais lorsqu’elles sont prescrites par votre médecin elles peuvent être remboursées par la RAMQ ou la plupart des compagnies d’assurances collectives.

ENRICHIE EN FER OU FAIBLE EN FER ?

Il est recommandé d’opter pour une formule enrichie en fer au moins jusqu’à l’âge de 9 mois et chez les bébés prématurés il serait même intéressant de l’offrir jusqu’à l’âge de 12 mois et/ou jusqu’à ce que les bébés soient complètement sevrés de la PCN puisqu’ils sont plus à risque de carence en cet élément. Par contre, plusieurs bébés nés avant terme se feront prescrire un supplément de fer dès la naissance justement pour prévenir ce type de carence qui pourrait affecter la croissance et le développement des bébés. 

Que vous preniez de la formule régulière, avec fer ou enrichi en fer, toutes les préparations contiennent sensiblement les mêmes concentrations de fer donc ne vous laissez pas berner par les allégations présentes sur l’étiquette.

AVEC OU SANS LACTOSE?

Encore une fois, en cas de suspicion d’APLV, ces préparations ne sont pas recommandées puisqu’elles peuvent quand même contenir la protéine de lait et c’est celle-ci qui entraîne les symptômes chez les bébés.

LA VITAMINE D

Toutes les préparations commerciales pour nourrissons que vous retrouverez sur le marché sont enrichies en vitamine D. Si vous avez opté pour l’allaitement mixte et que vous offrez également un supplément sous forme de liquide à vos bébés, vous pourriez alors offrir la forme liquide un jour sur deux et cela comblerait amplement les besoins de vos bébés.​​​ Voyons ensemble les quatre (4) types de préparations sur le marché:

PCN à base de protéines complètes.
(lait de vache ou soya)

lait commercial jumeaux

Pour les bébés nés à terme et en santé:
 

  • Enfamil MD, Similac MD, Earth’s Best biologique

  • Plusieurs marques maison comme Le choix du président, Kirkland Signature, Sélection.

PCN à base de protéines partiellement hydrolysées.

lait commercial jumeaux

Pour les bébés présentant des symptômes de reflux ou une digestion plus sensible :
 

  • Bon départ MD

  • Enfamil A+ gentlease MD

  • Similac total confort MD

PCN hypoallergiques fortement hydrolysées

lait commercial triplés

Pour les bébés présentant des symptômes d’APLV ou de reflux mais qui ne semblent pas mieux avec les PCN partiellement hydrolysées:
 

  • Similac Alimentum MD

  • Enfamil Nutramigen A+ MD

  • Enfamil Pregestimil A+ MD

PCN à base d'acides aminés

lait commercial triplés

Pour les bébés présentant encore des symptômes d’APLV après deux à quatre semaines d'essais avec une PCN fortement hydrolysée : 

  • Néocate Infant MD

  • Enfamil Puramino A+MD

REFLUX ET ALLERGIES À LA PROTÉINE BOVINE

Que vous nourrissiez vos bébés au lait maternel ou aux préparations commerciales, aucun ne prévient le reflux ni augmente ou diminue son incidence. Cependant, on note que les épisodes de reflux seraient de plus courtes durées chez les bébés allaités. 

Dans le cas où vous pratiquez l'allaitement mixte et que vous soupçonnez que bébé réagit à votre alimentation, il est suggéré de retirer l’aliment suspect pendant une certaine période de temps et de surveiller les réactions de bébé. Lorsque bébé semble mieux, on peut réintégrer l’aliment à notre alimentation afin de confirmer ou non l’intolérance de bébé. 

Il est très important de ne jamais retirer un aliment ou un groupe d’aliments sur une longue période de temps sans avoir de diagnostic d’allergie ou d’intolérance alimentaire. Il est aussi fortement recommandé de vous faire accompagner d’une nutritionniste lorsque vous devez suivre une diète d’éviction afin d’éviter toute carence nutritionnelle mais également afin de vous soutenir dans votre désir d’allaiter. On ne souhaite pas que cette diète devienne un obstacle à votre allaitement et encore moins qu’elle ne vous cause plus de stress au quotidien, ce qui nuirait à la poursuite de l’allaitement.

COMMENT SAVOIR ? 

Vos trésors semblent inconfortables au niveau digestion et vous vous demandez s’il s’agit de reflux ou bien de l’allergie (non IGE médié) à la protéine de lait de vache (APLV) ?

 

Utilisez le petit tableau ci-dessous afin de distinguer rapidement si un de vos bébés semble être incommodé par le reflux ou par l’APLV. Par la suite, un(e) nutritionniste pourra vous aider à faire les ajustements nécessaires à votre alimentation et celles des bébés. De plus, ces professionnels pourront vous guider afin d’éviter les carences et vous accompagner dans l’application d’un régime d’éviction si nécessaire.

reflus et allergies jumeaux

*Prenez note qu'en aucun temps cet outil ne peut servir à diagnostiquer un problème de santé. En cas de doute, parlez-en avec votre médecin/pédiatre qui pourra ensuite vous référer au professionnel de la santé adéquat.

RÉGIME D'ÉVICTION ET ALIMENTATION SANS LAIT ET SANS SOYA

  • Vous soupçonnez une allergie chez vos trésors allaités et aimeriez lire sur le sujet du régime d’éviction ? 
     

  • Votre médecin vous recommande d’essayer un régime d’éviction sans lait et sans soya mais vous ne savez pas par où commencer ni où couper?
     

  • Vous désirez poursuivre votre allaitement mais avez besoin de conseils pratiques pour équilibrer vos repas durant votre régime d’éviction?

Les nutritionnistes en pédiatrie, en collaboration avec Dr Drouin, Gastroentérologue pédiatrique au CHU Sainte-Justine et Dre Francoeur Allergologue pédiatrique à l’Hôpital Charles-LeMoyne ont concocté un guide complet (Ebook) sur l'alimentation sans lait et sans soya.

témoignages allaitement jumeaux

Q&R SUR LES BIBERONS ET LES BÉBÉS PRÉMATURÉS

1-Comment donner le biberon à des bébés prématurés?

Dans le cas des prématurés qui restent très souvent à l’hôpital, on introduit le biberon assez tôt afin d'accélérer les boires oraux dans le but de donner un congé rapidement aux bébés. Pour ce qui est de donner le biberon avec la méthode pacing, il est conseillé de le faire avec les bébés qui sont incapables de bien gérer la coordination «téter-avaler-respirer». Si on remarque que le bébé au biberon rejette du lait ou qu’il tousse, on fait du pacing pour qu’il soit capable de mieux gérer le boire.

 

La méthode pacing consiste à mettre le bébé en position latérale, où il pourra mieux contrôler le rythme auquel il va boire ainsi que la quantité de lait qui va s’écouler du biberon. Les risques d'étouffements ou de manquer d'air sont alors réduits. Le bébé placera ses jambes et ses bras en position foetale, comme dans le ventre de la mère. 

 

Pour ce qui est du biberon, il faut faire sortir le lait en inclinant la base de la bouteille vers le bas, tétine vers le haut. On laisse la tétine dans la bouche du bébé pendant qu’il reprend sa respiration. S’il continue à téter, il faut retirer la tétine de sa bouche pour éviter qu’il s'étouffe parce qu’il aura oublié de respirer. Ceci aura pour cause d'engendrer une baisse de saturation. Si on constate qu’après 3 à 5 succions, bébé ne prend pas de pause, on doit enlever la tétine pour lui laisser le temps de reprendre sa respiration. Ensuite, on replace le biberon à l’horizontale pour que le lait revienne dans la tétine.

2-Que faire si un de mes bébés s'endort pendant le boire?

  • Stimuler les bébés par des gestes comme leur frotter les pieds, les bras, chatouiller leur dos ou encore passer son doigt sur leur joue ou menton. Ces gestes peuvent stimuler les réflexes des points cardinaux.
     

  • Changer tout simplement de position quelques instants.
     

  • Déshabiller un peu les bébés en sortant une jambe de leur pyjama ou on peut aussi le laisser en couche avec une petite couverture pour qu'il soit bien éveillé, dépendamment de la température. Il arrive souvent que les bébés qui ont chaud tètent moins.
     

3- Combien de temps peut durer un boire?

En général, on recommande que le boire ne dépasse pas 30 minutes afin d'éviter les désaturations (le manque d’oxygène du bébé) et les bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque). En effet, les boires trop longs peuvent épuiser le bébé. En revange, le temps minimal d’un boire devrait être d'au moins 10 minutes. Boire trop vite une grande quantité de lait peut amener bébé à faire du reflux, à avoir des maux de ventre ou des coliques en avalant trop d’air.

4- Quelle est la meilleure position pour les boires?

La position latérale est idéale dans les débuts pour les bébés prématurés puisque ceux-ci apprennent à téter. Lorsqu’ils deviennent plus habiles, vous pouvez adopter la position semi-assise afin de pouvoir les regarder dans les yeux.

5- Comment choisir la bonne tétine?

Il faut choisir le bon débit pour chaque bébé. Un débit trop rapide peut faire en sorte que le bébé s’étouffe ou crache. Le lait peut aussi s’écouler de la bouche du bébé et il peut s’agiter. À l’inverse, si le débit est trop lent, le bébé s'essouffle plus rapidement, il se fatigue et on peut aussi distinguer un bruit de succion. C’est donc important d’avoir le bon débit. Il existe aussi des tétines en silicone ou en caoutchouc: souvent le caoutchouc est moins résistant et demande moins d’effort pour le bébé ce qui peut l’aider à mieux boire.

6- Avez-vous des conseils pour les fameux reflux?

  • Changer la tétine pour une tétine à débit lent, cela fera en sorte que le lait va s’écouler moins vite.
     

  • Se procurer des biberons adaptés avec une valve anti-régurgitation et anti-colliques.
     

  • Donner le biberon de façon à ce que la tétine soit pleine de lait. Cela évite que bébé avale trop d'air et diminue les risques de régurgitations/vomissements.
     

  • Faire plusieurs rots à vos bébés pendant le boire.
     

  • Éviter de coucher les bébés sur le dos pendant le boire.
     

  • Éviter les activités immédiatement après le boire pour réduire les chances que le lait remonte.
     

  • Garder les bébés en position verticale pendant au moins 30 minutes suite au boire.
     

  • Surélever la tête du lit des bébés.

outil jumeaux

OUTILS TÉLÉCHARGEABLES

LES ÉTAPES DE LA ROUTINE DU BIBERON

158347105_344283020277005_67663822899163

Lavez-vous les mains et faites un cycle de stérilisation/nettoyage des biberons.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Utilisez une tétine qui convient pour chacun de vos bébés​.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Assurez-vous que l'eau est stérile et que le dosage est adéquat.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Trouvez une position convenable lorsque vous êtes seul.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Vérifiez la température des biberons.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Assurez-vous que les épaules et le cou des bébés sont soutenus.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Penchez les biberons pour éviter que l’air entre dans les tétines.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Regardez et cajolez vos bébés le plus souvent possible.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Prenez des pauses pour laisser les bébés faire leur rot.

Les étapes de la routine du biberon

158347105_344283020277005_67663822899163

Gardez vos bébés en position verticale plusieurs minutes après les boires.

Les étapes de la routine du biberon

LES DIFFÉRENTES POSITIONS

Si votre situation le permet, nous vous encourageons à prendre du temps avec chacun des bébés afin de leur donner un biberon. Autrement, il est nécessaire de toujours suivre les recommandations des manufacturiers lorsque vous utilisez de l'équipement quelconque pour vous aider. Les photos ci-dessous sont la propriété entière de Mamans Pieuvres. 

1
5
2
3
4
6
PCN
reflux
org sortes
BIBERON PREMAS
trucs astuces triplés

DONNER LE BIBERON DE FAÇON SÉCURITAIRE LORSQU'ON EST SEUL(E)

 

C'est un des plus grands défis pour les parents de multiple puisque les boires monopolisent la majorité de notre routine durant la première année, sans compter la préparation, l'entretien et le nettoyage. Il en est encore moins évident lorsque notre conjoint(e) retourne travailler ou lorsqu'on est un parent solo/mono.

 

Lors de votre fabuleux parcours de parents de jumeaux/triplés, vous constaterez rapidement que rien ne semble avoir été pensé pour deux bébés, encore moins pour trois. Il est difficile de naviguer à travers des multiples recommandations faites par les professionnels que nous rencontrons lors de nos innombrables rendez-vous. En effet, nous avons besoin de moyens efficaces, simples et rapides pour passer à travers de nos journées et de nos routines bien remplies. 

 

La question qui tue: est-il est recommandé de donner le biberon en même temps en faisant tenir les bouteilles à l'aide d'accessoire quelconque? Bien sûr que non! Est-ce que c'est réaliste? Pas vraiment! Surtout avec notre réalité bien à nous. La raison principale autour de ce débat est le risque d'étouffement, qui est parfaitement défendable. De plus, les bébés pourraient boire des quantités plus que nécessaires.

 

Cependant, nous croyons qu'il est possible de développer certains trucs, tout en étant extrêmement responsable dans nos prises de décisions.  Il faut trouver un équilibre entre les pratiques sécuritaires et nos valeurs parentales, tout en respectant le choix des autres.  Voici les points importants à garder en tête si vous utilisez une position «MAINS-LIBRES»:

  • NE JAMAIS LAISSER VOS BÉBÉS SANS SURVEILLANCE LORS DES BOIRES
     

  • RETIREZ LES BIBERONS SI VOS BÉBÉS DEVIENNENT SOMNOLENTS
     

  • GARDEZ TOUJOURS UN CONTACT VISUEL AVEC VOS BÉBÉS

Pour cette position, il existe plusieurs variantes où les bébés sont assis dans ce qui vous convient le mieux. Accessoires: chaises vibrantes, coussin simple, coussin double, serviettes roulées, oreillers ainsi que des appuie-tête. Il est également possible de trouver des accessoires en ligne pour faire tenir les biberons par eux-mêmes. 

Crédits vidéo: Mamans Pieuvres 

ORGANISER LES BOIRES À L'EXTÉRIEUR DE LA MAISON

Plusieurs options s’offrent à vous lorsque vient le temps de préparer les biberons à l'extérieur de la maison. Idéalement, on mise sur l’autonomie : on ne veut pas dépendre des installations extérieures comme l’accès à l’eau ou à l’électricité. Voici quelques idées pour organiser vos boires :

  • Préparez les biberons tout juste avant de quitter et transportez-les en utilisant des pochettes isothermes pour transporter les bouteilles. Ceci est idéal pour les petites escapades si les boires sont prévus dans les deux heures suivantes pour la préparation ou encore quatre heures si vous tirez votre lait.
     

  • Faire son mélange sur place à l’heure de son choix avec deux sortes d’eau (température pièce et eau chaude dans un thermos). Faites bouillir l'eau au préalable à la maison. Avec quelques coups de pratique, vous réussirez à bien doser vos températures lors du mélange. Mieux vaut mettre un peu plus d’eau chaude quitte à attendre que le lait refroidisse que de devoir le réchauffer. Le doseur de lait peut s'avérer très pratique dans ce cas-ci. 
     

  • Faire son mélange sur place avec sa propre eau puis faire réchauffer les biberons à l’aide :

    - d’un chauffe-biberon sur place (si disponible);
    - en plongeant les biberons dans un thermos rempli d’eau chaude;
    - un système de sac (gèle, bande-chauffante, cristaux) dans lequel on entour le biberon pour qu'il réchauffe;
    - un chauffe-biberon portatif qui se branche dans la voiture avec l'allume-cigare ou avec un fil USB;
    - en demandant à un commerçant de nous apporter de l'eau chaude (ex: dans une tasse de café au resto);
     

  • Utiliser l'option du prêt-à-boire. Cette option est coûteuse, mais il peut s'avérer pratique d'en garder à la maison afin de se dépanner ou encore se récompenser lors de nos sorties/rendez-vous médicaux.

Rappelez-vous que tout ceci n'est que temporaire. D'ici quelques mois, votre sac de couches ne ressemblera pas du tout à celui que vous aviez au départ. ​

biberons jumeaux poussette

Crédits photos: Mamans Pieuvres 

LES QUANTITÉS À OFFRIR

 

Il arrive souvent que nous soyons préoccupés par la quantité de lait consommé par nos bébés, et ce, particulièrement au début. Nous voulons que nos bébés puissent prendre du poids rapidement, mais leur appétit n'est pas une courbe précise et parfaitement linéaire. La croissance de chaque bébé étant différente, notre réalité de parents de multiple nous amène régulièrement à comparer nos bébés, de façon consciente ou non. Il est donc très facile de tomber dans le piège de la comparaison. 

"En moyenne, les bébés nourris à partir de préparations lactées mangent tous les 3 à 4 heures pendant leurs premières semaines alors que leur estomac est petit (...) Comme avec l’allaitement, une prise de poids et le nombre de couches mouillées par jour sont les meilleurs indicateurs pour déterminer si votre bébé reçoit une nutrition adéquate." (Site web d'Enfamil)

 

Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte que la quantité de lait ingéré diffère d'une semaine et même d'une journée à l'autre: des poussées de croissance, de la congestion ou une infection, la dentition et la dette du sommeil en sont quelques exemples. Des facteurs dans l'environnement même peuvent influencer le boire tel que la température de la pièce, le bruit, si la couche est souillée et même des rôts difficiles à faire sortir. ​

Quoiqu'il en soi, il est important de ne pas forcer votre bébé à terminer un biberon et de vous référer à votre professionnel de la santé. N'hésitez pas à lire les recommandations de quantité à donner à même les cannes de préparation lactée. Il est toujours bon de se rappeler que nos bébés sont différents et que la quantité de lait peut varier considérablement d'un enfant à l'autre.

 

Pour vous donner un exemple concret, voici le tableau de quantité approximative selon l'âge qu'on retrouve sur le site d'Enfamil. Il est assez impressionnant de constater que pour la même période d'âge, les quantités varient énormément. 

quantité de lait jumeaux

Une consultante en lactation nous explique pourquoi la proximité avec nos bébés est importante lorsqu'on donne le biberon.

Pour toutes questions spécifiques relatives à la production de lait et à l'allaitement mixte, consultez notre page sur l'allaitement.

LIENS INTÉRESSANTS À CONSULTER:

Source: Enfamil.ca

Source: Hamilton Health Sciences

Source: Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Sources :

  • Lait maternisé: 37 préparations lactées analysées | Protégez-Vous.ca (protegez-vous.ca). Consulté le 10 février 2021

  • Ebook Alimentation sans lait et sans soya durant l’allaitement et l’alimentation sur nourrisson – De la théorie à la pratique. Nutritionnistes en pédiatrie. 2019.

  • Qu'est-ce-que l'APLV ? | Nestlé Health Science (nestlehealthscience.fr) – Consulté le 10 mars 2021.

  • Centre sur l'utilisation des préparations pour nourrissons | Enfamil (enfamil.ca) – Consulté le 7 mars 2021.

  • HERBERT, Muriel. Jumeaux de 0 à 7 ans - Le grand livre. LEDUC ÉDITIONS - 2022

comment savoir
Ancre 1
bottom of page