TIRE-ALLAITEMENT

L'expression du lait maternel et le maintien d'une bonne production.

Environ 6 à 8 semaines après l’accouchement, les hormones responsables de la production de lait vont diminuer, ce qui entraînera une baisse au niveau de la quantité. Il y aura donc une transition vers une production qui est gérée très localement dans le sein et qui répondra seulement à la demande. Par la suite, le corps doit savoir combien il doit produire en se fiant seulement sur la demande. Il est donc important de garder une demande accrue afin que la production soit adéquate. 

La production de lait est propre à chaque femme mais il est vrai qu'il existe des galactogènes qui peuvent augmenter votre production. Cependant, ceux-ci ne devraient pas être pris en continu puisque le corps finira par s’habituer et les effets en seront grandement diminués. La clé d'une bonne production, c'est la stimulation régulière, les mamans! 

Le tire-allaitement est utilisé lorsque la maman ne veut pas ou ne peut pas faire une mise au sein avec son bébé. Cela consiste à utiliser un tire-lait électrique ou manuel qui permettra de tirer du lait et par la suite de le donner au bébé à l’aide d’un biberon ou par gavage.

Questions et réponses avec une conseillère en lactation (IBLCE).

Les indispensables.

Introduction au tire-allaitement.

Trucs et astuces de Mamans Pieuvres.

QUESTIONS & RÉPONSES

SUR L'ALLAITEMENT DE JUMEAUX ET TRIPLÉS.

Avec Amanda Camacho, conseillère en lactation (IBLCE), infirmière clinicienne aux soins intensifs néonataux à l’Hôpital de Montréal pour enfants.
1-Puis-je tirer mon lait avant l'accouchement?

Il n’est pas conseillé de tirer son lait pendant la grossesse, certainement pas avant 38 semaines car cela peut provoquer un accouchement précoce. Puisque les grossesses gémellaires et multiples sont des grossesses à risque, il est nécessaire d’en parler avec votre médecin avant de le faire.

2- Avez-vous des conseils pour l'expression du lait?

Tout d’abord, la phase du colostrum est présente les 2 à 4 premières journées la plupart du temps, mais elle peut se prolonger dans certains cas. Si les bébés sont prématurés et ne peuvent pas prendre le sein, il sera plus facile et efficace de récupérer le lait avec l’expression manuelle. Il faudra rajouter le tire-lait dès la première journée pour faire une stimulation avec la succion. Les sensations de tétée et de la succion aident à augmenter les hormones de prolactine et d’ocytocine dont nous avons besoin pour produire du lait. Si c’est possible, il faudrait mettre le bébé le plus souvent au sein.

Après l'arrivée de la montée laiteuse et une fois que la transition du lait mature s’est produite, on doit encourager les mères à continuer d’utiliser leurs mains pour se masser les seins et aider à l’expression pendant le tire allaitement. De cette manière, on essaie de reproduire le bébé au sein. Oui, il y a la succion du tire-lait, mais quand le bébé boit au sein, il utilise aussi sa mâchoire et ses mains pour boire. Si on omet l’utilisation de nos mains, il pourrait rester une quantité importante de lait dans les seins qui ne sera pas exprimée.
 

3- Comment faire pour maintenir une production adéquate?

On peut avoir recours à des stratégies comme des expressions/tétées très fréquentes et efficaces. Aussi, il faudra utiliser des méthodes pour augmenter l’ocytocine (l’hormone de l’amour) qui est responsable de la production du lait. Cette hormone est libérée lors d’un orgasme. Donc pour la reproduire, il faut avoir un environnement de relaxation, d’intimité, de calme et rempli d’amour. 

Voici quelques exemples pour vous aider à stimuler l’ocytocine (surtout lors d’une session de tire-allaitement) :

4- Avez-vous des recommandations face au tire-lait?

Pour aider la production de lait quand la mise au sein n’est pas possible, il est suggéré d’utiliser un tire-lait électrique double de grade hospitalier. Il est considéré comme étant le plus efficace pour bien établir la production lactée, particulièrement au début. Il est aussi possible d’acheter son propre tire-lait. Par ailleurs, il est nécessaire d’être plus vigilante avec ce dernier puisqu’il a le potentiel de s’user plus facilement et ainsi s’avérer moins efficace. 

Je vous invite à visionner la technique de massage avec l'utilisation du tire-lait de l'école de Médecine Stanford.

5- Puis-je me préparer d'avance si je désire allaiter mes jumeaux/triplés?

Bien qu'il n’y ait pas de préparation particulière à faire au niveau de notre corps, voici quelques points importants à retenir:

  1. Se préparer mentalement à ce que la maman ne puisse pas prendre ses bébés sur elle (ex : des bébés qui nécessitent des soins médicaux) dans les premiers moments après leur naissance.
     

  2. Exprimer son lait (le colostrum) et savoir comment le faire manuellement dans la première heure après l’accouchement (si la mise au sein n’est pas possible).
     

  3. Continuer d’exprimer son lait 8 fois par jour pour des jumeaux et triplés (lorsque la mise au sein n’est pas possible). On veut stimuler le corps de la maman comme si les bébés étaient au sein, donc on veut augmenter la demande pour produire davantage. 
     

  4. Dans les premières 24h, commencer à utiliser le tire-lait tout en continuant l’expression manuelle jusqu’à la montée laiteuse.
     

  5. Si après les premières sessions de tire-lait, il n’y a toujours pas de grandes quantités, il ne faut pas se décourager et il faut continuer de tirer son lait. C’est comme si on passait une commande de la quantité du lait désiré, mais la livraison ne se fera que de 3 à 5 jours post accouchement. Donc, il faut faire la mise au sein ou le tire-allaitement pendant les premiers jours de vie des bébés pour voir une augmentation dans notre production de lait.
     

  6. Avoir de la persévérance et de la patience.
     

  7. Tenir une routine régulière et être constante. S’il y a un changement dans la routine, par exemple si on fait une demande plus élevée (tirer son lait 10 fois par jour), l’augmentation de la production peut prendre jusqu’à 3-5 jours à venir. Donc, il est important d’effectuer ce changement pendant plusieurs jours et non seulement une journée. 

Je conseille également le livre L'art de l'allaitement maternel par la Ligue Leche ainsi que la page sur l'allaitement de l'école de Médecine Stanford (en anglais).

INTRODUCTION AU TIRE-ALLAITEMENT 

Shanel (TAE) (1).jpg

Crédits photos: Mamans Pieuvres 

POURQUOI CHOISIR LE TIRE-ALLAITEMENT? 

Comme on le sait très bien, nos bébés de grossesse multiple arrivent souvent beaucoup plus tôt qu’on ne le pense. On aimerait bien évidemment les garder au chaud le plus longtemps possible, mais la réalité est souvent bien différente! Mes jumelles sont donc nées prématurément à 35.4. Elles avaient beaucoup de difficulté à prendre le sein, se fatiguaient très vite et éventuellement elles perdaient trop de poids. J’ai donc stimuler mes seins dès le départ avec le tire-lait de l’hôpital pour démarrer ma production et mes filles devaient être nourries par gavage suite à leurs pertes de poids et une jaunisse. Les biberons de bébé préma (ceux-ci coulent plus vite) ont ensuite été introduits avec mon lait qui devait être enrichi de calories, on faisait donc la mise au sein et on complétait avec le biberon. Malheureusement, mes filles, après quelque temps, devenaient plus gourmandes et se fâchaient au sein étant donné que le lait coulait beaucoup moins vite. Nous avions donc un problème de confusion sein/tétine et comme je tenais beaucoup à ce que mes filles puissent avoir mon lait, j’ai commencé mon aventure de tire-allaitante exclusive!

 

Plusieurs mamans ont choisi l’option de tire-allaiter aussi par choix personnel, que ce soit par l’inconfort/malaise d’allaiter au sein ou le fait de pouvoir avoir de l’aide de papa pour donner des biberons. Les raisons pour choisir le tire-allaitement peuvent varier d'une personne à l'autre. Des bébés prématurés, une montée de lait tardive, des blessures aux mamelons causées par l’allaitement, une mauvaise prise de sein, ne pas savoir combien le bébé boit au sein (stress pour la maman) ne sont que des exemples souvent entendus.

 

Cependant, je dirais qu’il y a beaucoup de mamans où le TAE est devenu un second choix à cause du manque d’information des risques de confusion sein/tétine ou peu de soutien à l’allaitement. Il faut comprendre que le TAE est difficile, probablement même un peu plus que l’allaitement, car il faut gérer autant les biberons, la conservation du lait, la stérilisation des contenants, avoir une bonne hygiène de tirage, etc.

Il est vrai que le tire-allaitement exclusif n’est pas de tout repos et requiert beaucoup de temps et d'efforts. Une bonne organisation est de mise comparativement à l’allaitement au sein, mais si cette option s'avert à être la meilleure dans votre situation, tout est possible. Il ne faut jamais oublier que nous sommes toutes différentes: il est donc primordial de s'écouter le plus possible! 

MODE HORMONAL (0-3 MOIS) ET MODE AUTOCRINE (3 MOIS ET PLUS)

Au tout début, le corps est en mode hormonal, ce qui veut dire que le lait se produit via la stimulation des hormones (la prolactine et l’ocytocine qu’on sécrète naturellement en grande quantité dans les premières semaines de post-partum).

Les premiers mois, il est recommandé de tirer entre 8 à 12 fois par 24h pendant 20 à 30 min chaque sein. Cela signifie de tirer toutes les 3 heures au minimum le jour et 4h maximum la nuit. Oui, il est difficile de se lever la nuit pour tirer, mais sachez que c’est le tirage le plus important, car c’est entre 1h et 5h le matin qu’on produit le plus de lait.Il faut comprendre ici qu’on cherche à reproduire un horaire comme si le bébé était au sein. On indique qu’il est préférable de suivre un horaire à heure fixe pour maintenir une bonne production (personnellement, avec des jumelles, il m’était impossible d’avoir un horaire fixe, je me suis simplifié la vie en tirant toujours mon lait après les boires.)

Ensuite, le taux d’hormone diminue et nous passons en mode autocrine, donc ce qui veut dire que la production de lait est reliée directement au drainage des seins, on indique au corps la quantité de lait qu’il doit produire en les vidant régulièrement. Quand les seins se vident, ils reproduisent immédiatement du lait. La production se stabilise et peut parfois baisser vers 3 mois, c’est lorsque le corps passe en mode autocrine, d’où l’importance de tirer fréquemment et rigoureusement pendant les trois premiers mois au moins.

MISE AU SEIN ET TIRE-ALLAITEMENT

Si vous désirez également donnez le sein mieux vaut attendre 6-8 semaines avant de commencer à tirer, car la lactation doit s’adapter à bébé avant et la production sera stable. Ensuite, vous pourrez commencer à instaurer une tétée fictive avec votre tire-lait (au moment de la journée qui vous conviendra le mieux) et vos seins vont finir par comprendre de produire à ce moment-là. Vous serez en mesure de stocker un peu de lait ou bien de tirer le sein non bu après une tétée (c’est le même principe si vous recommencez à travailler et voulez continuer à tirer votre lait avant le retour au travail)

L'HORAIRE

Une session de 20 minutes est le minimum de temps à tirer pour donner l’ordre à votre corps de produire du lait, même si le lait ne coule plus! Plusieurs femmes ont plusieurs réflexes d’éjection pendant le tirage (par exemple, pour ma part, j’ai un réflexe d’éjection au début, à 10 minutes, 18 minutes et un dernier à 29-30 minutes, je tire en moyenne 35 minutes maintenant). Pour vous donner une idée, voici mes routines de tirage que j'ai eu dans le passé:
 

7-8 tirages par jour : 23h-3h-6h-9h-12h-15h-18h-20h ou 23h-2h-5h-8h-11h-14h-17h-20h

6 tirages par jour : 23h-5h-9h-13h-17h-20h

5 tirages : 23h-5h-13h-17h-20h

4 tirages : 23h-6h-12h-18h

3 tirages : 23h-7h-15h

Il existe la technique du power pumping qui permet d’augmenter sa production. Il faut tirer son lait 20 minutes, faire une pause de 10 minutes, tirer son lait 10 minutes, faire une autre pause de 10 minutes et tirer une dernière fois son lait 10 minutes. Les effets peuvent se ressentir 3 jours plus tard, l'idéal est de le faire occasionnellement. 

LE TEMPS DE CONSERVATION

Deux tirages différents peuvent être mélangés, mais le lait doit avoir la même température : mettre au moins 1h au frigo avant de mélanger, ne retenir que la date la plus ancienne pour le temps de conservation.

 

Consultez notre tableau aide-mémoire sur le temps de conservation du lait.

Conseil : Dans le frigo, il y a une couche de graisses qui se forme sur le dessus du lait (ce qui est tout à fait normal). Lorsque vous le sortez du frigo, il suffit de le secouer pour que le lait devienne homogénéisé et prêt à être chauffé! Certaines sources conseillent de ne pas trop secouer le lait afin ne pas nuire aux nutriments dans celui-ci.

L'ENTRETIEN

Pour le tire-lait, il est nécessaire de stériliser toutes les pièces seulement à l’achat du matériel. Par la suite, seul un lavage à l’eau chaude et savon est nécessaire. Pour éviter trop de nettoyage, vous pouvez mettre vos téterelles dans un contenant, puis les placer dans le réfrigérateur entre les tirages et laver le tout une fois par jour. Autrement, il suffit de bien laver et de laisser égoutter.

 

Si vous n’avez pas un tire-lait à circuit fermé, il est possible qu’il y ait de l’humidité qui s’accumule dans votre tubulure, vous pouvez laisser en marche votre tire-lait en pompant dans le vide, l’humidité partira. Lorsque vous lavez les tubulures, vous pouvez soit les accrocher ou bien les assécher le plus possible en les faisant tourner, tel un hélicoptère ou un lasso.

LES POSITIONS

Voici des idées de positions si vous devez tirer votre lait et donner les biberons au même moment:
 

  • Chaque bébé dans la chaise haute, le dossier penché 

  • Chaque bébé dans un coussin d’allaitement de chaque côté de soi

  • Les bébés dans un transat et le tire-lait devant soi branché. 

LES INDISPENSABLES

à se procurer pour débuter votre aventure de tire-allaitement.

160115877_889597065154526_19381352699352

TIRE-LAIT ÉLÉCTRIQUE DOUBLE

Pour la réussite d’un TAE, il est primordial d’investir dans un bon tire-lait électrique double adapté à vos besoins (à batteries, prise électrique ou les deux, portatif). Il est aussi possible d'en louer en appelant dans les pharmacies près de chez vous.

159560013_466550957818375_42136345839972

TÉTERELLE

Afin de maintenir une bonne production et éviter les blessures, il est important d’avoir la bonne taille de téterelle. Pour connaître votre taille, il suffit de mesurer votre mamelon en fin de tirage ou au repos en y ajouter 2 mm. Chez certaines femmes, il est possible d’avoir deux tailles de téterelles différentes pour chaque sein.

Voici les modèles de tire-lait les plus efficaces:

  • Medela (Modèle Freestyle flex, Swing maxi ou Symphony) 

  • Baby buddha (acheté directement sur le site ou bien sur Amazon US avec frais de douane à prévoir)

  • Spectra (modèle S1 ou S2)

134601475_1054929834986303_2413135556805
158347105_344283020277005_67663822899163

PIÈCES DE RECHANGE

C'est toujours pratique d'avoir des pièces de rechange en cas de bris ou dommages (valves, téterelles, tubulures, etc.) surtout en plein milieu de la nuit lorsqu'aucune pharmacie n’est ouverte.

160525092_3762878427081474_3876495113215

BRASSIÈRE

Une brassière mains libres est un indispensable pour pouvoir vaquer à vos occupations pendant le tirage, ne serait-ce que vous occuper des bébés, manger, boire ou encore consulter le site de Mamans Pieuvres! 

158999367_309598250590221_55952084671272

CONTENANTS

Les plus populaires sont les pots de conservation Medela avec bouchons (150 ml et 250 ml) pour le frigo et les sacs Avent à empiler au congélateur.

Bannière de reprise des activités de pha

1- LA PARTICULARITÉ DES LIPASES

La lipases est une enzyme qui digère les matières grasses. Si votre lait contient beaucoup de lipases, il est possible que celui-ci sente mauvais après quelques jours au frigo ou lors de la décongélation. Ne vous inquiétez pas: le lait est toujours bon à consommer, même si la senteur et le goût peuvent être nauséabonde (goût de vomi).


Avant de congeler de grandes quantités de lait maternel, il serait bon de s’assurer que vos bébés tolèrent les lipases. Congelez quelques sacs de lait et décongelez le tout après environ 3 semaines. Toutefois, il faut savoir que le lait peut contenir des lipases n’importe quand au courant de l’allaitement. 
 

Il est possible de prévenir les lipases en faisant frémir votre lait. Cela neutralise désactive l'enzyme dans le lait. Voici la marche a suivre:


1- Exprimez votre lait.
2- Faites-le immédiatement frémir à 60°C (l'utilisation d'un thermomètre est l'idéal).

3- Retirez votre lait du feu lorsqu’il y a quelques petites bulles qui apparaissent.
4- Faites-le refroidir rapidement (sous l'eau du lavabo
 ou bain d’eau froide) avant de le congeler. 

Si vous avez déjà du lait contenant des lipases à la maison et que votre bébé le refuse, il est possible de rajouter des gouttes de vanille sans alcool pour masquer le goût. Vous pouvez aussi toujours camoufler votre lait dans des recettes.

2- SOULAGER LES ENGORGEMENTS ET LES MASTITES

 
 
 
 
  • Mettez du froid (type icepack) ou bien des feuilles de chou (refroidies au frigo) entre les tirages, cela aide à soulager et diminuer l’inflammation.
     

  • Prenez des tylenols et des advils sans problème en suivant les posologies et avec l'accord de votre pharmacien.
     

  • Évitez les brassières qui compriment votre poitrine (elles peuvent faire augmenter les engorgements, l'idéal est de laisser le plus possible votre poitrine libre! Free the titties!!)
     

  • Il existe des produits naturels qui préviennent l’engorgement, telle la lécithine de soja (vendue en pharmacie), en raison de 4 x 1200 mg par jour qui aide à bien vider les canaux lactifères (ne stimule pas la production).
     

  • Utilisez la technique du verre d’eau chaude sans pour autant stimuler! Regarder la vidéo de cette technique juste ici.

  • La mastite affecte souvent un sein, mais peut aussi survenir sur les deux seins.
     

  • Suivez les mêmes recommandations que l’engorgement en appliquant chaud et froid.
     

  • Massez vos seins ... (oui ça fait mal), mais c’est pour le mieux!
     

  • Si après 24h de fièvre il n’y a aucune amélioration, il serait préférable que vous consultiez un médecin: il se pourrait que vous ayez besoin d’antibiotiques.

Pour celles qui font du tire-allaitement exclusif (TAE):

Vérifiez avant tout la taille de vos téterelles et assurez-vous de bien suivre votre horaire de tirage pour bien vider vos seins (lorsque vous êtes engorgées, il est important de bien tirer aux 3 heures). On essaie le plus possible de se désengorger, car cela peut mener à une mastite. Voici quelques trucs:
 

  • Ne tentez pas de tirer trop souvent, sinon vous allez entrer dans un cercle vicieux en produisant davantage!
     

  • Mettez de la chaleur avant de tirer votre lait, cela aidera à bien drainer vos seins. Évitez d’en mettre entre les tirages, car la chaleur augmente le flux sanguin et ceci augmentera l’inflammation.

LIENS INTÉRESSANTS À CONSULTER:

Source: Medela

Source: Groupe Facebook

Source; Instagram

L'équipe de Mamans Pieuvres tient à remercier Shanel Yu pour son immense collaboration. Pratiquant le tire-allaitement exclusif depuis la naissance de ses jumelles, Shanel est infirmière clinicienne de profession. Elle désire partager ses connaissances pratiques et son savoir-faire en lien avec l'expression du lait. 

Sources :