top of page
Infolettre MP header (16).png

Que faire avec pitou lors de l'arrivée de jumeaux ou triplés?


Crédits photos: Mamans Pieuvres


Félicitations ! Vous venez d’apprendre que vous serez de futurs parents de jumeaux ou de triplés ! Après vous être remis de l’euphorie, voire du choc de cette heureuse nouvelle, vous vous demandez maintenant comment pouvez-vous préparer votre compagnon canin à l’arrivée de ces petits humains. D’abord, voici quelques questions auxquelles il est nécessaire de répondre afin d’optimiser la préparation de Pitou :

  • A-t-il déjà été en contact avec des bébés ? Si oui, comment a-t-il réagi ?

  • Votre chien est-il particulièrement sensible aux bruits ?

  • S’adapte-t-il bien au changement de routine ?

  • Votre chien se transforme-t-il parfois en “kangourou” ?

  • Est-il du genre bruyant ? Jappe-t-il souvent ?

  • Pitou est-il plutôt une “ patate de divan” ou, au contraire, est-il monté sur des ressorts ?

  • Votre chien est-il du genre possessif envers sa nourriture, envers des objets, meubles ou des personnes ?

  • Comment réagit-il face aux manipulations et aux différentes approches ?

Si vous n’êtes pas en mesure de répondre à certaines questions, n’hésitez pas à faire des petits “tests” afin de vérifier le tout. Par exemple, vous pouvez prendre le chat ou encore un oreiller dans vos bras et faire marcher votre chien à côté de vous dans la maison. Comment réagit-il ? S'intéresse-t-il pour ensuite ignorer ou, au contraire, il se met à sauter sur vous et persiste dans ce comportement ? Aussi, vous pouvez tenter de lui faire écouter de vrais cris de bébé afin de noter si votre chien est particulièrement sensible. LES ESSENTIELS À TRAVAILLER AVANT L'ARRIVÉE DES BÉBÉS: 1. L'obéissance aux commandes ​Votre chien est-il un pro de l’obéissance de base ? Si vous n'êtes pas certain, il serait important de vous assurer que votre chien sache écouter certaines commandes de base essentielles, et ce, même à distance. En effet, imaginez que vous avez deux bébés qui sont en train de s’époumoner dans vos bras. Tentant d’arriver à vous sortir de l’impasse, vous demandez à Pitou d’aller dans son lit, mais comble de malheur, il n’écoute pas. Il aurait besoin que vous l’accompagniez ou que vous lui indiquiez à l’aide de gestes ce que vous lui demandez de faire, mais vous en avez déjà plein les bras… Il est vraiment utile d’avoir un chien qui a un rappel sans faille, un “reste” de béton et un “assis” bien poli. Si ce n’est pas le cas, profitez des mois qui sont devant vous pour parfaire ces commandes qui sauront assurément vous sauver la vie. 2. La flexibilité Vous est-il déjà arrivé de penser que votre chien savait lire l’heure tellement il est ponctuel dans ses demandes ? De mon côté, il m’est impossible de passer l’heure des repas, ne serait-ce que de quelques minutes, sans avoir mes deux chiens qui tournent autour pour me signifier mon retard. Commencez à habituer votre chien à accepter que son horaire de repas, de promenades et d’activités soit parfois modifié. Aussi, il sera important d’apprendre à Pitou à tolérer que votre attention ne lui soit plus exclusivement réservée. En effet, il devra accepter qu’on ne puisse plus répondre toujours à ses demandes de jeux, de sorties et d’attention. Commencez cet apprentissage très graduellement afin que le chien s’adapte tout en douceur. 3. L'autonomie Est-ce que votre chien est déjà habitué à attendre dans une pièce fermée, dans un enclos ou dans une cage ? Cela pourra vous être très utile d’avoir un chien qui est confortable à l’idée de ne pas être toujours à vos côtés, qui est à l’aise avec le fait d’être seul et qui est capable de s’occuper adéquatement. Dans le même ordre d’idée, si vous ne souhaitez pas la présence de Pitou dans la chambre des bébés, il faudrait commencer à le pratiquer à rester au seuil en utilisant une barrière et en le récompensant de ne pas vous y suivre. 4. Les nuits Votre chien est-il habitué à dormir la nuit à vos côtés ? Il est fort possible que d’ici quelques mois , votre lit soit occupé également par deux ou trois bébés et que la place se fasse plus rare pour Pitou. Il serait important de songer à lui montrer à dormir sur un coussin douillet placé dans la chambre ou dans un autre endroit apprécié par votre chien.



Crédits photos: Mamans Pieuvres

5. La poussette de rêve Comment votre chien se comporte-t-il en marchant à côté de votre poussette de rêve? Nul doute que vos petits trésors y seront très confortables, mais certains chiens peuvent en avoir très peur, essayer de se sauver ou même de tenter de mordre les roues de cet étrange “engin”! Il est alors essentiel de l'entraîner dès maintenant à marcher à côté de la poussette vide. Vous ne l’avez pas encore trouvée ? Pas de problème ! Vous pouvez même utiliser un chariot d’épicerie pour commencer à l’habituer. Si vous avez un chien qui tire énormément en laisse, il ne faudra pas négliger le risque que celui-ci fasse basculer la poussette. Un entraînement à la marche en laisse zen devient alors une priorité. De plus, si vous avez peur de manquer de temps pour promener Pitou, il peut être très intéressant d’envisager l’optique d’engager un promeneur de chien pour combler ses besoins d’activité physique. 6. Les manipulations des bébés Votre chien acceptera-il d'autres sortes de câlins que celles de vos “adroites mains”? Qu’en sera-t-il lorsque les bébés seront capables de l’agripper maladroitement ou pire encore, plus brusquement ? Mieux vaut commencer à l’entraîner à recevoir différentes sortes de manipulations pour que votre chien en vienne à faire l’association que lorsqu’un bébé le touche, c’est positif. 7. Un nouvel environnement Vous avez déjà bien commencé votre trousseau de bébés ? Pourquoi ne pas en profiter pour présenter à votre chien les différents objets, jouets, couvertures et vêtements qui seront utilisés dans quelques mois ? En effet, si votre chien a déjà eu la chance de prendre contact avec tous ces nouveaux objets , ceux-ci lui deviendront alors plus familiers et ne seront plus une source de stress ou d’excitation supplémentaire. 8. De nouveaux sons en double ou en triple Votre chien est-il du genre à aboyer lorsqu’il entend de nouveaux bruits ? Imaginez sa réaction lorsqu’il entendra des petits êtres humains babiller, pleurer et hurler ! Mieux vaut introduire votre chien tout en douceur à ces sonorités qui lui seront des plus insolites ! Commencez à les introduire à très faible volume tout en le récompensant afin de créer une association positive.


En conclusion, il est important de savoir que tout problème de comportement que vous avez actuellement avec votre chien ne se réglera pas comme par magie lors de l’arrivée de vos bébés. Bien au contraire, ils risquent d’empirer! N’hésitez pas à faire appel à un intervenant en comportement canin certifié qui saura vous accompagner dans ce processus. Après tout, comme dit l’adage : mieux vaut prévenir que guérir !


​Une collaboration spéciale avec Johanne Rioux, Intervenante en comportement canin certifiée De main de maître

Chiens jumeaux triplés préparation







 

Connaissez-vous l'école d'éducation canine de Main de Maître? Tous leurs éducateurs ont suivi une multitude de formations reliées à l’apprentissage chez le chien ainsi qu’à la résolution de problèmes de comportement. Loin de s’être improvisés spécialistes en la matière, leurs professionnels auront certainement les solutions aux problèmes comportementaux que vous vivez avec votre animal et pourront ainsi vous guider vers les meilleures méthodes d’entraînement. Mamans Pieuvres a demandé à une de leur intervenante en comportement canin certifiée, Madame Johanne Rioux, de nous donner des conseils lors de l'arrivée de jumeaux ou triplés. Toute l'équipe tient à remercier de Main de Maître pour leur précieuse collaboration.

ความคิดเห็น


ปิดการแสดงความคิดเห็น
bottom of page