UN GROUPE FACEBOOK POUR MAMANS DE JUMEAUX!

Par Catherine Legault

Publié le 20 mai 2022

279545542_1161325424623561_5441919045128105646_n_edited.jpg

Crédits photo: Marie-Ève Gaudreau

Mamans Pieuvres: Marie-Ève Gaudreau, merci de nous accorder cette entrevue aujourd’hui. Est-ce que tu peux te présenter?
 

​Oui! J'ai 34 ans, j'habite à Donnacona dans le coin de la ville de Québec (plus précisément Portneuf), au Canada. Je suis technicienne en administration et chef d'équipe pour le gouvernement provincial. Je suis la fondatrice du groupe Les mamans de Jumeaux/Jumelles du Québec depuis janvier 2013.
 

Mamans Pieuvres: Quel fut ton expérience en tant que maman pieuvre, comment s'est déroulée ta grossesse gémellaire ?
 

J'ai eu une grossesse un peu houleuse, avec quelques péripéties mais rien de majeur. J'ai eu un super accouchement par voie basse, provoqué à 38 semaines. Mes jumeaux pesaient 7 livres chacun à la naissance et sont maintenant âgés de 9 ans.
 

​Mamans Pieuvres: Comment a commencé l’aventure de ce merveilleux groupe?
 

​À l’annonce de ma grossesse gémellaire, j’avais plusieurs questions et je me sentais perdue. J’ai commencé à faire des recherches sur Facebook et j’ai trouvé plusieurs groupes de mamans de jumeaux mais qui venaient de pays européens. Je ne comprenais pas toujours à cause du jargon et des termes utilisés ailleurs dans la francophonie. J’ai rencontré ma collègue (la deuxième administratrice de groupe) Marie-Pierre sur un groupe de soutien français et nous avons discuté ensemble en privé (elle habitait à Rimouski, QC).
 

Nous avons eu l’idée ensemble de créer un groupe de mamans de jumeaux exclusif au Quebec. Ce fut donc le début d’une grande aventure.
 

Mamans Pieuvres : L’administration du groupe requiert beaucoup de gestion. Parle-nous un peu de ta routine quotidienne et tes responsabilités.
 

Il est certain que cela requiert de la gestion et de la vigilance car il y a une moyenne de 20 publications par jour sur mon groupe! Ma routine ressemble à ceci : à chaque matin avant le réveil de mes garçons, je regarde les publications de la soirée et la nuit précédente en sirotant mon café. Dans la journée, j’effectue environ trois vérifications rapides pendant mes deux pauses de la journée et sur celui de mon dîner. C’est vraiment en soirée, une fois que les garçons sont couchés que je m’attarde davantage aux publications.
 

Pour ce qui est de mes responsabilités à proprement dit, je gère les admissions dans le groupe, je vérifie que chaque publication respecte notre code d’éthique (respect, courtoisie, commentaires sans jugement).
 

Mamans Pieuvres : Justement, parles-nous de tes interventions lorsque survient une infraction à votre code d’éthique.
 

Il est certain qu’il arrive parfois que des publications dégénèrent et que je dois prendre position pour intervenir. Cela dépend de la gravité des propos et je me base sur mes principes et mes valeurs pour évaluer les commentaires des mamans. Par la suite, je vais m’adresser aux parties concernées en privé. Dans tous les cas, il y aura une discussion en privé où j’explique les raisons de mon intervention. Il arrive dans certains cas que je suspende l’accès au groupe pendant un certain temps et la personne concernée peut me réécrire si elle est prête à me parler. Je peux même bannir un membre du groupe suite à des propos ou comportements inexcusables.
 

Mamans Pieuvres : Les débordements sur les réseaux sociaux sont inévitables malheureusement! À quoi on peut s’attendre comme règlements à respecter si on veut faire partie du groupe?
 

Les règles générales sont les suivantes: faire preuve de courtoisie, de respect, éviter les jugements. Bien entendu, les propos jugés offensants, discriminatoires et haineux ne sont aucunement tolérés.

Autrement, vous devez être une maman de jumeaux/jumelles qui désire échanger de l’information ou être à la recherche d’aide. Vous pouvez partager vos tranches de vie et poser des questions au quotidien. Idéalement, pour toutes questions poussées en lien avec le domaine médicale, je conseille fortement de se référer aux professionnels de la santé. Nous ne sommes pas des spécialistes! En général, tous ces règlements sont adoptés et respectés par la majorité des membres du groupe.
 

Mamans Pieuvres : Y-a-t-il des sujets qu’on ne peut pas aborder?
 

Pas tout à fait. Ce groupe d’échange n’est pas un groupe de vente donc vous ne pouvez pas faire des publications en lien avec la vente ou la recherche d’articles, incluant les dons. J’ai créé un autre groupe spécifiquement pour cette raison. Ces annonces prenaient trop de places et enterraient des demandes à l’aide de certaines mamans.
 

Récemment, j’ai défendu les publications en lien avec la COVID et la vaccination car cela engendrait beaucoup de débats. Je suis pro-choix et je veux éviter les jugements. Finalement, il est interdit de publier de la nudité (ex : photos de nos enfants) pour se protéger nous-même et respecter également les standards Facebook. Nous devons êtres vigilants sur les réseaux sociaux.
 

Mamans Pieuvres : C’est un judicieux conseil! Ton groupe est ouvert uniquement aux mamans. Pourquoi avoir décidé d’écarter les papas?
 

Je veux que les mamans soient libres de dire ce qu’elle veulent, incluant les propos sur la relation avec leur conjoint et leur famille. D’ailleurs, les grands-parents, la famille et les proches ne sont pas admis.
 

Mamans Pieuvres : C’est tout à fait légitime. As-tu une histoire touchante d’entraide entre parents dont tu as été témoin sur le groupe?
 

J’ai plusieurs belles histoires mais j’en ai une qui me touche particulièrement que j’aimerais partager avec vous. C’est une maman qui avait une grossesse très difficile et avec beaucoup de complications. Plusieurs mamans sur le groupe demandaient de ses nouvelles pour apprendre que malheureusement celle-ci était décédée en donnant naissance à ses jumelles. Rapidement, les mamans se sont mobilisées afin de venir en aide au papa qui se retrouvait seul avec deux bébés naissants. Une campagne de financement de type GO FUND ME a été créée et nous pouvions aussi acheter des fleurs pour la cérémonie. Certains membres du groupe se sont déplacés aux funérailles afin d’offrir leur sympathies au nom des Mamans de jumeaux/jumelles du Québec.   
 

Mamans Pieuvres : Quel beau témoignage! Merci à toutes ces mamans qui s’entraident au quotidien.  Nous aimerions prendre le temps de te féliciter toi aussi pour ce groupe fantastique qui d’ailleurs va bientôt atteindre les 4000 membres! Comment te sens-tu?
 

Merci! C’est incroyable, j’ai peine à réaliser de tout ce qui se passe en ce moment! Je suis encore sous le choc de l’ampleur et la proportion que le groupe prend à chaque jour. À la base, ce projet était pour m’aider mais au fil du temps, les jumeaux grandissant, les mamans s’ajoutant de plus en plus et aujourd’hui on frôle le 4000 membres! Je suis heureuse car la plupart du temps, les discussions sont sans jugements et dans le respect. C’est vraiment une fierté pour moi. Je chérie énormément ce groupe et j’y tiens très fort! J’ai des superbes collaboratrices qui m’aident à chaque jour à répondre aux questions, sans oublier mes mamans qui font de l’accompagnement à la naissance. Elles sont des mines d’or d’informations!
 

Mamans Pieuvres : Il y a de quoi célébrer! As-tu des remerciements à faire?
 

Bien sûre! Depuis l’année dernière, je compte aussi l’ajout de votre équipe (Mamans Pieuvres) et j’en profite pour vous dire que je supporte votre projet depuis le début. Je salue votre dévouement, votre temps et votre énergie que vous mettez sur votre plateforme … alors on se comprend mutuellement! J’aimerais aussi remercier Madame Gisèle Séguin (auteure du livre Jumeaux : mission possible) qui fait partie du groupe. Je suis tellement heureuse et je nous souhaite plein de belles nouvelles mamans sur le groupe afin que celui-ci devienne LA référence!

 

Pour rejoindre le groupe de soutien: Les Mamans de Jumeaux / Jumelles du Québec | Facebook

Pour rejoindre le groupe de vente: Mamans de Jumeaux Jumelles du Quebec (Groupe De Vente Et Recherches)

Photos Cath Legault_edited.jpg

Catherine Legault
Rédactrice en chef
Équipe Mamans Pieuvres