Témoignages sur l'allaitement mixte.

Un peu de tout

Mikko, maman de 4 dont des jumeaux.

En fait, en ce qui a trait à l’allaitement, j’ai fait un peu de tout avec mes jumeaux. Allaitement en tandem, allaitement un après l’autre, tire-allaitement, et même un peu de formule au biberon. Beaucoup d’essais-erreurs.

 

Pour allaiter en tandem, j’avais besoin de mon coussin d’allaitement double My breastfriend plus 4 coussins pour être confortable. L’idéal était quand j’avais quelqu’un pour me donner les bébés après que je me sois installée. Toute seule, ce n’était pas évident, mais faisable quand ils étaient tout petits.

 

J’ai regardé plusieurs vidéos sur YouTube à ce sujet pour m’aider. Un grand inconvénient du tandem à mon avis était que j’étais incapable d’aller déposer doucement mes bébés endormis au sein dans leur lit. Ils se réveillaient puisqu’il fallait débarquer un, puis l’autre du coussin à la fin du boire. Pour ça, l’allaitement en solo était supérieur, mais mon doux que c’est long par exemple quand tu en as deux!

 

J’ai allaité mes jumeaux pendant un an, c’est une belle réussite pour moi!

139798766_500666347997479_91856837328344

Crédits photos: Mamans Pieuvres 

142403260_250868479777153_19502328671465

Crédits photos: Mamans Pieuvres 

Double maman pieuvre

Marie-Pier, maman de deux paires de jumeaux.

Je suis Marie-Pier, maman de 4 (une paire de jumeaux et une paire de jumelles). 

Avec le consentement de mon médecin et de ma marraine d’allaitement, j'ai commencé à tirer mon lait 2 semaines avant d'accoucher à 37,2. Je me suis préparée ainsi pour qu'une fois à l'hôpital, j'aie déjà quelques seringues remplies de colostrum. 

 

Après l’accouchement, je donnais le sein pour stimuler ma montée laiteuse et je donnais une petite seringue de colostrum aux bébés, un peu comme un dessert! De cette manière, elles avaient plus de chance de bien prendre leur poids. J’en ai eu assez pour les 2 premiers jours et ensuite à la troisième journée j’ai eu ma montée laiteuse. Les filles étaient tellement petites qu’elles avaient de la difficulté à prendre le sein. Elles avaient aussi un frein de langue qu'on a dû couper à leur deux semaines. C'est pour cela que j'ai fait beaucoup de tire-allaitement.

 

Le tire-allaitement me permettait de voir les quantités de lait que mes filles buvaient et savoir que j’avais une bonne quantité de lait. J’ai aussi pris du Fenugrec et du Chardon béni pour aider à augmenter ma production. À partir de la 5e semaine, les filles ont commencé à bien prendre le sein donc on a pu arrêter les biberons et le tire-allaitement pour passer exclusivement à l’allaitement. Au début je les allaitais chacune leur tour et vers 7 semaines j’ai commencé à les allaiter en même temps et c’était plus facile comme elles se tenaient mieux. J’ai un gros coussin d’allaitement double et je les place en position football. J’installe correctement la première et ensuite la deuxième.

Mon conseil pour l’allaitement est de persévérer. Les quatre premières semaines ont été très demandantes mais maintenant c’est tellement facile que je suis contente de ne pas avoir lâché! Les marraines d’allaitement sont aussi très aidantes et c’est vraiment bien de discuter avec elles avant l’accouchement afin de bien se préparer!

 

Pour ce qui est des biberons, mon must était vraiment la Babybrezza! J’avais aussi de petits coussins que je mettaient sur leurs ventre avec un élastique qui permettait de tenir la bouteille en place. Je les avais fabriqués avec ma grand-mère. C’était super pratique, évidemment je les surveillais tout le long du boire, mais cela me permettait de les nourrir en même temps et alterner les rots puisque je n’avais pas besoin de tenir les biberons. Je les plaçais en position à 45 degrés sur mon coussin d’allaitement double. 

156943520_1069545830220218_2023782024416

Crédits photos: Mamans Pieuvres 

156821331_884429575729759_55680318705700

Crédits photos: Mamans Pieuvres 

Vive l'allaitement mixte!

Lethicia, maman de jumelles.

La vérité: l’allaitement, c’est tough.

Une autre vérité: ce n’est pas dur tout le temps, et ça deviendra de plus en plus facile. L’allaitement c’est ton choix, tu n'es pas obligée de le faire. Et tu peux également définir comment tu veux le faire. À temps plein, à temps partiel. Seulement pour un mois. Jusqu’à 3 ans. C’est ton choix. Mais saches que l’allaitement, c’est si beau!

 

Avant de tomber enceinte, je n’étais pas certaine si je voulais allaiter ou non. Puis, une cousine à ma mère m’avait dit que ma mère ADORAIT allaiter et qu’elle voudrait tant que j’allaite. À noter: ma maman d’amour à moi, je l’ai perdue au cancer quand j’avais à peine 21 ans. On n’avait jamais vraiment parlé de mariage, encore moins de bébés.

 

J’ai adoré allaiter. ADORÉ. Je faisais de l’allaitement mixte. Je donnais une bouteille quand j’étais trop épuisée ou quand j’avais de l’aide. Je pense que cela m’a aidé à tant aimer l’allaitement. Parce que lorsque mes enfants avaient faim, j'avais un choix: le sein ou le biberon. Quand j'allaitais, c'était par choix et non par obligation. Plus les semaines passaient, plus le biberon se faisait rare. Par contre, il était toujours présent. C'est le biberon qui m'a tant fait aimer l'allaitement, mais c'est également la préférence au biberon qui a fait que mon allaitement s'est terminé plus tôt que prévu. 

 

Je sais aujourd'hui que la confusion entre le sein et la bouteille peut arriver à n'importe quel moment. Je sais aujourd'hui que j'aurais dû approcher une marraine d'allaitement dans les tout débuts, quand je trouvais ça difficile. C'est si facile de dire qu'on ferait les choses différemment.

 

Aujourd'hui, je suis en paix avec ma décision d'avoir fait de l'allaitement mixte. Avoir des jumeaux, ce n’est pas facile, mais c’est tellement merveilleux. J'ai été chanceuse de connaître les joies de l'allaitement, tout en laissant papa s'impliquer en nourrissant ses enfants. Je suis chanceuse de dire que mes filles ont eu mon lait maternel, mes anticorps, en pleine pandémie, pendant 10 et 11 mois.

PhotoshootBabies%20(1%20month)97_edited.

Crédits photos: Mamans Pieuvres